blog

Pourquoi maintenir ses recrutements pendant la crise ?

La crise du Covid-19 entraîne un gel des recrutements dans de nombreuses entreprises. Incertitude économique, bouleversement social, crise financière, il est difficile de se projeter et d’envisager la suite pour le recrutement de nouveaux collaborateurs.

Entre chaque crise, des entreprises naissent ou bénéficient d’un contexte pour se développer rapidement avec un modèle répondant aux besoins d’une société qui évolue. Ces entreprises vont poursuivre leur recrutement en créant des postes. Pour celles qui seront le plus touchées par la crise, elles ne doivent pas pour autant stopper leurs recrutements aujourd’hui. Elles commettraient une erreur qui pourrait leur coûter cher demain. Nous expliquons ici comment éviter cet écueil et tirer avantage de la baisse de compétition durant cette période pour se renouveler et amortir le choc économique à venir.

Le recrutement pour se transformer et gagner en compétitivité

Face à l’absence de visibilité à laquelle nous faisons tous face aujourd’hui, les entreprises sont tentées de freiner, voire ont déjà suspendu leurs recrutements pour un temps indéterminé. Comment envisager de nouveaux recrutements dans un tel contexte ?

Être opérationnels dès la fin du premier semestre

Les entreprises tournent aujourd’hui au ralenti et le premier semestre de l’année 2020 ne promet pas de bons résultats. En stoppant les processus de recrutement que en cours ou en coupant tout contact avec les candidats, les entreprises perdent des éléments clés pour leur transformation et leur développement. L’après crise sera bien plus challengeant que les semestres précédents, il faudra donc compter sur ces talents nécessaires à la croissance.

Si le recrutement en CDI est contraignant, pensez à faire appel au management de transition sur des périodes de 3 à 12 mois.

Adapter et optimiser ses processus de recrutement

Un processus de recrutement pour un cadre confirmé dure de 3 à 4 semaines. Pour des cadres supérieurs et cadres dirigeants, les processus durent rarement moins de trois mois. En ajoutant les périodes de préavis des candidats en poste à cette durée, la prise de poste d’un Directeur peut avoir lieu entre 6 à 8 mois après la décision de lancer un recrutement.

En gelant ses recrutements, une entreprise s’assure devoir gérer le recrutement de personnes clés lors d’une période où il faudra se concentrer sur la reprise économique et être plus efficace que jamais.

Un accès au marché des talents durant une période de baisse de la demande

Le marché du recrutement est sous tension depuis plusieurs années. Cette période est l’occasion de prendre un avantage sur ses compétiteurs. En maintenant ses recrutements alors que la concurrence suspend ses processus, une entreprise d’offre un accès à de très bons candidats où l’enjeu ne portera plus sur le salaire mais bien sur les ambitions et le projet d’entreprise.

Ne perdez pas cette chance de recruter les éléments clés qui vous différencieront demain, contactez-nous !

Développer une marque employeur et rassurer ses futurs recrutés

L’incertitude qui touche l’employeur est d’autant plus forte pour les candidats. Aux premiers d’en profiter pour perfectionner leur marque employeur. En gardant contact avec ses potentiels futurs directeurs, en améliorant leur expérience candidat et en les rassurant, une entreprise améliore votre image auprès d’un réseau précieux. Son attractivité sur le long terme sera renforcée par sa présence aujourd’hui sur le marché.

Nos consultants vous accompagnent pour amorcer votre différenciation ! Nous avons l’expérience pour vous conseiller durant cette période de crise et vous permettre de tirer avantage de cette situation. Nos services vous permettent de vous concentrer sur la gestion de la crise en interne pendant que nous prenons en charge vos recrutements stratégiques en CDI ou en management de transition.

Réfléchir aujourd’hui aux besoins de demain

La crise actuelle va inévitablement bouleverser de nombreux principes organisationnels au sein des entreprises. La période de ralentissement de l’activité actuelle est l’occasion de faire le point sur les transformations nécessaires à chaque entreprise pour garder son avantage compétitif, et les besoins qui en ressortent. C’est également le moment d’anticiper et de prendre de l’avance en débutant ses recrutements.

Analyser ses points de faiblesse

Pour améliorer sa résilience et anticiper des transformations à venir, il faut porter un regard critique sur l’organisation, les processus et l’IT.

D’un point de vue managérial, il y a de nombreuses leçons à retenir pour se renouveler au quotidien. Comment la crise a-t-elle été gérée ? Les responsabilités de chacun étaient-elles clairement établies ? Les rôles de tous était-ils définis ?  Comment a été organisée la communication envers les équipes ? Leur suivi quotidien durant le télétravail ?

C’est également le moment de se pencher sur le système d’information. Etait-il efficace ? Quels sont les éléments dont qui ont manqué durant la crise pour être parfaitement opérationnels à distance ? Comment la digitalisation des processus peuvent-ils améliorer en la  performance ?

Identifier ses axes de transformation

A partir de cette analyse, il est possible d’envisager la transformation à mener sur les directions clés : DRH, DAF, DSI, Direction Commerciale, Direction Digitale ou encore Direction des Opérations. En fonction des éléments que vous retenus, une réflexion s’amorce quant aux éléments qui permettront le mieux d’augmenter l’efficacité de ces directions. Différentes orientations peuvent être évoquées : ré-internalisation de certains services, lancement d’offres digitales, création de nouveaux services, restructuration commerciales du marché, ou encore création d’un centre de compétences pour former ses collaborateurs.

Lancer des recrutements pour être opérationnels au plus tôt

Une entreprise a tout intérêt à garder l’avantage compétitif que lui apporte cette remise en question précoce. A terme, ses conclusions seront inévitablement celles de ses concurrents. A chacun de débuter ses recrutements avant que le marché soit ne saturé par la demande.

Travailler aujourd’hui sur la reprise future signifie s’assurer de ne pas prendre de retard et saisir l’opportunité de gagner une avance concurrentielle non négligeable.

 

Contactez-nous maintenant

Nous vous aidons à y voir plus clair dans votre projet de recrutement.

Partager sur les réseaux

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
RETROUVEZ NOS DERNIERS ARTICLES